Ligue 1

Giflés par le FC Lorient, les Marine-et-Blanc continuent de creuser (analyse et notes)

par
Les Girondins de Bordeaux ont été étrillés par le FC Lorient (4-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.

Les Girondins de Bordeaux se rapprochent encore un peu plus du précipice, tant sur le plan administratif que sur le plan sportif ! Lâché cette semaine par son désormais ex-propriétaire et placé sous la protection du tribunal de commerce, le club aquitain a qui plus est pris l'eau sur la pelouse du FC Lorient (4-1), ce dimanche après-midi, lors de la 34ème journée de Ligue 1. L'avenir du club au scapulaire s'assombrit encore.

Ligue 1 - 34e Journée

Lorient
4 - 13 - 0 Bordeaux
Y. Wissa 18'
T. Moffi 20'
T. Moffi 43'
T. Moffi 80'
84' I. Sissokho

LE FAIT DU MATCH

Transparents, ces Girondins ! Oui, le contexte régnant actuellement à Bordeaux n'est pas propice à la sérénité. Mais, dans ce match capital dans la course au maintien, les Marine-et-Blanc n'ont rien montré, ou presque. Dépassés dans les grandes largeurs, incapables de se révolter, les hommes au scapulaire ont livré une prestation d'ensemble tout simplement insipide, indigne du standing de ce club historique. Pour ceux qui en doutaient encore, cette fois-ci, c'est sûr : Bordeaux est un monument en péril !

LES BUTS

1-0 (18ème) : Lorient frappe le premier ! Sur un corner côté gauche parfaitement enroulée du pied droit par Enzo Le Fée, Yoane Wissa prend le dessus sur Hwang Ui-jo et catapulte, d'une tête puissante, le ballon dans les buts de Benoît Costil ! C'est le huitième but inscrit cette saison en Ligue 1 par le numéro 19 du FCL.

2-0 (20ème) : Le break express pour Lorient ! Fabien Lemoine récupère le cuir au milieu de terrain et le FCL lance le contre. Parfaitement lancé dans la profondeur, Yoane Wissa fixe Benoît Costil et offre un caviar à Terem Moffi qui n'a plus qu'à pousser la balle au fond des filets, d'un plat du pied droit à ras de terre. C'est la dixième réalisation marquée cette saison en championnat par l'attaquant nigérian.

3-0 (43ème) : Lorient s'envole ! En phase offensive, le FCGB perd le cuir proche de la surface du FC Lorient. En première intention, Trevoh Chalobah se fend d'une longe ouverture dans la profondeur à destination de Terem Moffi. L'attaquant nigérian profite de la sortie hasardeuse de Benoît Costil pour effacer le dernier rempart bordelais et conclure dans le but vide d'un plat du pied gauche. C'est la onzième réalisation inscrite en cet exercice 2020-2021 par l'ancien joueur du KV Courtrai.

4-0 (80ème) : Le FCL alourdit la marque ! Trouvé plein axe par Armand Laurienté, Terem Moffi se défait de Paul Baysse d'un beau crochet et arme du pied gauche. Sa frappe enroulée ne laisse aucune chance à Benoît Costil, battu pour la quatrième fois de l'après-midi. L'attaquant nigérian, auteur d'un coup du chapeau, en est désormais à douze buts marqués en Ligue 1 cette saison.

4-1 (84ème) : Bordeaux sauve l'honneur ! Sur un coup-franc botté par Yacine Adli, Paul Nardi ne peut que repousser le cuir. Le ballon parvient finalement sur Issouf Sissokho. À peine entré en jeu en remplacement de Youssouf Sabaly (82ème), le milieu de terrain déclenche une frappe puissante qui termine sa course dans les filets lorientais. C'est le tout premier but inscrit en Ligue 1 par le natif de Bamako.

L'HOMME DU MATCH

Terem Moffi (FC Lorient). Face à des Girondins de Bordeaux proches de la rupture, l'attaquant du FCL a rendu une copie presque parfaite. Auteur d'un beau triplé, son tout premier en Ligue 1, il a été d'une efficacité redoutable (3 buts sur 4 tirs cadrés au total) et a fait vivre un vrai cauchemar à l'arrière-garde aquitaine. Remplacé à la 85ème minute de jeu par Pierre-Yves Hamel.

LES CONSÉQUENCES

Auteurs d'un match plein et portés par un Terem Moffi intenable, les hommes de Christophe Pélissier ont terrassé de pâles Bordelais. Grâce à ce large succès, le FCL réalise une excellente opération dans la course au maintien. Dix-septièmes au classement (35 points), les Bretons prennent quatre longueurs d'avance sur la zone rouge et reviennent à portée des Girondins (36 points) et du RC Strasbourg Alsace (37 points).

Malgré le stage commando organisé en fin de semaine en Bretagne, les Girondins ont été quasi inexistants sur la pelouse du Stade du Moustoir. En manque de tout, ou presque, les protégés de Jean-Louis Gasset ont été corrigés par des Lorientais efficaces et volontaires. Avec cette défaite, la onzième sur les treize derniers matches, les Marine-et-Blanc stagnent la seizième place du classement, bloqués à 36 points, et ne comptent plus que cinq unités d'avance sur le FC Nantes, dix-huitième et nouveau barragiste (31 points).