L1 par

L'équipe-type de la 1ère journée

Commentaire(s)

Qui dit première journée de Ligue 1 dit première équipe-type de la saison. MadeinFOOT a rassemblé dans une formation en 4-4-2 à plat les onze meilleurs joueurs du week-end.

L'ÉQUIPE-TYPE DE LA 1ÈRE JOURNÉE

Romain Salin (Rennes) : revenu dans son club formateur en tant que doublure de la recrue Edouard Mendy, l’expérimenté portier Breton (35 ans) a parfaitement rempli son rôle en l’absence de l’ancien Rémois, blessé. À Montpellier, il a écoeuré les attaquants de la Paillade, a commencé par Andy Delort sur pénalty. Il a aussi réalisé une magnifique parade devant Souquet et dévié sur sa barre une frappe sur-puissante de Dolly pour préserver le score de 0-1 en faveur des Rouge-et-Noir.

Léo Dubois (Lyon) : solide (100% de tacles réussis, 7 duels gagnés sur 11), il a rarement été inquiété dans son couloir, que ce soit par Rony Lopes ou Gelson Martins. L’ancien Nantais a également provoqué, bien malgré lui, l’expulsion de Cesc Fabregas en récoltant une vilaine semelle du milieu espagnol, ce qui a évidemment joué dans la victoire 0-3 empochée par l’OL sur le Rocher.

Axel Disasi (Reims) : appelé à remplacer Bjorn Engels, parti cet été à Aston Villa, le jeune défenseur Rémois (21 ans) a été excellent au Vélodrome, pour ce qui n’était que son cinquième match parmi l’élite. Avec 8 dégagements, 4 tirs bloqués et 100% de duels aériens gagnés, il a aidé son équipe à repartir de Marseille avec un premier clean sheet (0-2).

Jérémy Morel (Rennes) : buteur décisif à Montpellier, où il a rendu une copie globalement très propre (92% de passes réussies, 75% de duels gagnés, 7 dégagements…), l’ancien Lyonnais a réussi sa première en L1 sous ses nouvelles couleurs. Le schéma à trois défenseurs axiaux mis en place par Julien Stéphan correspond parfaitement au profil hybride de l’ancien Lyonnais, positionné sur l’axe gauche de l’arrière-garde rennaise.

Hassane Kamara (Reims) : l’ancien Cristolien avait des jambes de feu pour affronter l’OM. Il a répété les efforts dans son couloir gauche, ce qui lui a permis de contenir Nemanja Radonjic (12 duels gagnés sur 13, 7 tacles réussis sur 8, 6 interceptions) et de se montrer offensivement.

Wylan Cyprien (Nice) : le milieu de terrain de l'OGC Nice a livré un gros match dans l’entre-jeu (102 ballons touchés, 87% de passes réussies, 4 duels remportés) face à Amiens (2-1). À l'origine de l'ouverture du score, il s'est mué en passeur décisif sur le but de la victoire signé Dante, sur l’une de ses 5 passes avant un tir.

Thiago Mendes (Lyon) : déjà très intéressant durant la phase de préparation, le milieu de terrain brésilien s’est encore imposé comme l’un des nouveaux cadres de l’OL, qu’il n’a pourtant rejoint que cet été. Capable de répéter les efforts et d’encaisser les chocs dans l’entre-jeu, il s’est surtout distingué dans le dernier geste à Monaco, avec 4 passes avant un tir dont 2 décisives pour Memphis Depay et Lucas Tousart.

Mathias Pereira Lage (Angers) : quel match de la recrue angevine ! Pour sa première sortie officielle dans son nouveau jardin, l'ancien Clermontois a semé la zizanie dans une défense bordelaise totalement dépassée (victoire du SCO 3-1). Très disponible dans son couloir, il a fait parler sa justesse dans les transmissions (3 passes clefs, 72% de passes réussies, 2 centres, 1 passe décisive) pour faire la différence. Auteur d'une prestation complète, il a été récompensé par son premier but en Ligue 1 d’une frappe soudaine hors de la surface.

Victor Osimhen (Lille) : recruté contre 12 millions d’euros pour faire oublier Rafael Leao, vendu au Milan pour près du triple, l’attaquant nigérian n’a pas tardé à se mettre le public de Pierre-Mauroy dans la poche. Pour son tout premier match officiel avec les Dogues, face à Nantes (2-1), il a réalisé un sans-faute avec deux buts aussi décisifs qu’impressionnants, l’un au terme d’une course folle et l’autre à la suite d’un bel enchaînement dans la surface adverse. Potentiellement le nouveau phénomène de la Ligue 1.

Boulaye Dia (Reims) : logiquement cité parmi les révélations de la saison dernière à Reims, le jeune attaquant Champenois (22 ans) devrait encore en surprendre plus d’un cette année. Il a en tout cas démarré cet exercice 2019-2020 sur les chapeaux de roues à Marseille, d’abord en inscrivant un joli but à la suite d’un bon mouvement collectif, puis en faisant preuve d’altruisme pour offrir le second but à Suk.

Kylian Mbappé (PSG) : il avait déjà affiché un bel état de forme durant la préparation, mais il semble avoir encore haussé le niveau pour cette première journée de championnat. Contre Nîmes, il a excellé dans une position d’ailier gauche qui lui a permis de toucher beaucoup de ballons (66). Buteur sur une offrande de Bernat, il s’est mué en passeur quelques minutes plus tard pour offrir la troisième réalisation à Angel Di Maria.