CDM 2018

Le Danemark de Braithwaite et Lerager sorti par la Croatie !

Désillusion pour Braithwaite et les siens

Au terme d'un match d'abord fou puis ennuyeux, la Croatie s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe du Monde en battant le Danemark aux tirs au but dimanche soir. Modric et ses coéquipiers y affronteront la Russie. 

Coupe du Monde - Huitième de finale 
Croatie - Danemark : 1-1, 3 t.a.b à 2, (1-1 TR) (1-1 MT)
Buts : Mandzukic (4eme) pour la Croatie; Jorgensen (1ere) pour le Danemark

LA SÉANCE DE TIRS AU BUT

Danemark : Eriksen X - Kjaer O - Krohn Dehli O - Schöne X - N.Jorgensen X

Croatie : Badelj X - Kramaric O - Modric O - Pivaric X - Rakitic O

En s'inclinant aux tirs au but contre la Russie dimanche après-midi, l'Espagne a fait d'une partie de tableau a priori abordable un potentiel boulevard pour une équipe de Croatie qui chercher à tirer le meilleur d'une génération en or. L'enjeu de ce quatrième huitième de finale du Mondial avait donc changé de saveur : de l'idée d'affronter l'Espagne en quart de finale, on est passé à celle d'affronter une plus modeste formation russe, bien que difficile à manoeuvrer sur ses terres. 

La rencontre a pris la tournure attendue avant le coup d'envoi : un contrôle du ballon largement croate, à la limite de l'attaque-défense dans le camp danois. Du moins, après une entame de folie. Dès la première minute de jeu, sur une touche longue depuis la droite, Delaney a glissé le ballon jusqu'à Mathias Jorgensen, qui a ouvert le score à bout portant en profitant d'une énorme erreur de main de Subasic. Mais la Croatie n'a même pas eu le temps de douter puisque trois minutes plus tard, Mandzukic a hérité d'un ballon involontairement remis dans sa course par Christensen pour égaliser lui aussi à bout portant. Dans le reste du premier acte, le Danemark s'est bien procuré quelques occasions, notamment sur un duel perdu par Braitwhaite face à Subasic (27eme), mais a principalement défendu. Les hommes de Zlatko Dalic, eux, ont logiquement monopolisé le ballon. Mais ni la frappe de Rakitic, bien repoussée par Schmeichel (29eme), ni le coup de tête de Lovren juste à coté du poteau gauche (39eme) n'ont récompensé cette domination technique. 

Une domination technique d'ailleurs bien moins nette dans le second acte, tant Perisic et ses coéquipiers ont manqué d'inspiration et de précision dans certains de leurs choix. Résultat, la possession croate est devenue totalement stérile, à l'image de celle de l'Espagne contre le Russie plus tôt dans la journée. Rakitic et Modric, plutôt influents en première période, sont devenus beaucoup plus discrets tandis que Rebic s'est montré de moins en moins tranchants dans ses appels. Plus de danger sur le but adverse, plus de décalages, et au final, c'est le Danemark qui est passé tout proche de reprendre l'avantage quand Nicolai Jorgensen a trouvé les gants de Subasic après un excellent travail de Poulsen (72eme). D'un petit numéro dans la surface, Rebic a bien failli offrir une occasion à sa formation (86eme). Mais failli, seulement. Symptomatique d'une deuxième mi-temps totalement verrouillée et ennuyeuse, et dont le seul véritable frisson est venu d'une frappe lointaine de Rakitic dans le temps additionnel (92eme). 

C'est donc très logiquement que les deux formations se sont dirigées vers les prolongations. Knudsen a continué de traverser le terrain pour jouer de longues touches dans la surface croate, Sisto a tenté de bouger les choses après son entrée, et la Croatie a eu toujours autant de mal à se créer des occasions. Jusqu'à cette ouverture lumineuse de Modric pour Rebic, qui s'en est allé effacer Schmeichel en face à face avant... d'être fauché par Jorgensen devant le but vide. Un geste qui méritait seulement un carton jaune selon l'arbitre de la rencontre, Nestor Pitana. Et qui a finalement été extrêmement précieux puisque Modric a raté un penalty qui aurait (enfin) scellé le sort de cette rencontre (116eme). Mais il était écrit que ce Croatie - Danemark se terminerait aux tirs au but. Et dans cet exercice, Rakitic a fini par offrir la victoire à ses coéquipiers après cinq ratés - en tout - dans cette séance. Une victoire au bout de la nuit... et de l'ennui.

LES NOTES

CroatieSubasic (6) - Vrsaljko (5,5), Lovren (6), Vida (6), Strinic (5) - Brozovic (5) - Rebic (5,5), Modric (5) (cap.), Rakitic (5), Perisic (5) - Mandzukic (5,5)

DanemarkSchmeichel (8) - Dalsgaard (4), Kjaer (cap.) (6), Jörgensen (5), Knudsen (5) - Delaney (6), Christensen (5) puis Schöne (45eme) (5),  Eriksen (5,5) - Poulsen (5,5), Cornelius (4), Braithwaite (4).